AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum est actuellement en reconstruction.
Pour avoir plus d'informations à ce sujet, veuillez envoyer un mp à Alex Fletcher.

Partagez | .
 

 Victor Jullian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

► INSCRIPTION : 24/11/2009
► MESSAGES : 102

MessageSujet: Victor Jullian Mar 24 Nov 2009, 10:21 pm

Nom

Jullian



Prénom

Victor

Surnom Vic'



Âge

18 ans est à l'université (avec Eric)

Groupe
Acteur/Chanteur

Lieu de résidence
Californie



Description physique


Mes proches m’ont toujours dit que mes yeux étaient la chose la plus attractive chez moi. On les dit bleu comme la mer des caraïbes. J’ai même entendu dire une fois que l’ont pouvait voir les vagues se mouvoir dans mon regard. De nombreuses filles sont tombées sous le charme en les regardant. Il est profond, et révèle une tristesse, une mélancolie, une froideur difficile à détecter chez d’autres. Mes yeux peuvent être aussi très mystérieux et rêveurs. Souvent, il m’a été dit que mes yeux étaient très déstabilisants, tout en semblant révélés mes pensées, ils étaient un voile, comme une barrière, cachant mon monde intérieur. On a souvent cru que mes yeux étaient surnaturels, leur couleur est si différente de ce que l’on peut voir que les gens me demandent même si ce ne sont pas des lentilles de couleurs ! Le bleu de mes yeux change de vivacité selon la lumière, certains disent même selon mon humeur. On me considère comme une créature paranormale, surnaturelle…

De plus, le noir encre de mes cheveux font ressortir encore plus mon regard très claire. Quant à mon visage, on dit que s’est un visage angélique. Mes joues rondes commencent à se creuser avec l’âge. Mes lèvres sont fines. Sous ma lèvre inférieure, j’ai un piercing de temps en temps, selon mon humeur et mon envie du moment.

Ma corpulence n’est pas d’une musculature athlétique, je suis maigre et est même failli tomber dans l’anorexie [cf. Histoire]. Je suis plutôt grand pour mon âge, ayant une tête de plus que mes camarades de classe, disons que je ne vois pas le monde au ras du sol ! Fin, élancé, je cherche à faire les choses avec beaucoup de classe, chacun de mes actes sont réfléchis. Ma mère m’a dit que j’ai hérité de sa grâce et majesté, allez savoir ce que ça veut dire ! Je réfléchis toujours avant de m’exprimer, les mots ont leur sens, il faut savoir les utiliser à bon escient.

Enfin, ma façon de m’habiller déstabilise beaucoup les gens. Je porte des jeans slims noirs et couleur jean. Je porte souvent des couleurs flashes : vert fluo, bleu, jaune, orange, rose… Les motifs ne changent pas : des têtes de morts, des notes de musiques, des guitares électriques, des groupes de Hard Rock/Rock… Un blouson en cuir pour les jours de froid.

Ce physique qui sort du lot est l’un de mes atouts : les gens recherchent le mystère, mais, cela peut faire naître la gêne et la peur…


Caractère (HABITUDES/PRÉFÉRENCES)


Ce visage angélique cache une toute autre réalité.
Je suis très indépendant. Je me suis toujours débrouillé par moi-même quelque soit la situation dans laquelle je me trouver. Je suis pour cela très réservé. Je ne parle à personne, ce sont les autres qui doivent venir vers moi et non le contraire. Je peux vivre sans les autres, je ne suis cependant pas désagréable avec eux. Très ouvert d’esprit, j’accepte les différences de chacun. Quand vient les problèmes, c’est là où le sujet peut m’irriter tout particulièrement. Je considère que les autres ont des problèmes minimes par rapport à ce que j'ai vécu. La solitude n’est pas une chose qui me fait peur, j’apprécie la présence de la solitude, elle permet de prendre le temps de la réflexion. L’art, la musique, le chant me permettent de mettre en œuvre mes pensées et mon passé douloureux. Impulsif, je dis ce que je pense. Même si je ne suis pas désagréable en tant qu’ami, les gens ne me comprennent absolument pas. Je suis insensible, froid. En recherchant dans mon fort intérieur, la sensibilité est bien présente. Je n’ai jamais pleuré, excepté le jour de ma naissance. Je peux être un excellent meilleur ami. Nombreuses sont les personnes qui m’ont considérées comme tel. De mon côté, je n’ai jamais ressenti de sentiment d’amitié profonde et sincère pour quelqu’un. Je suis passionné d’écriture, de lecture, de musique/chant, je dessine énormément. Je sais manipuler les gens. Je suis dur et doux à la fois. Je ne me laisse pas faire, mais ma présence est rassurante (c’est ce que l’on m’a dit). Rassurer les gens : un devoir que j’ai, les aider.


Histoire


Je suis né le 30 Juin 1989 3 am à Albuquerque, USA. J’étais un enfant attendu par mes parents, mariés, amoureux, tout se passer pour le mieux du monde pour eux. Ma naissance fut cependant la source d’une frayeur pour mes parents, en effet, je frôlai la mort… Mon cordon ombilical s’était encerclé autour de mon cou et manquai de m’étouffer. Le médecin et les infirmières furent très professionnels, ils me permirent de vivre, de faire parti de ce monde. Emplis de bonheur, ma mère fut la première à me prendre dans ses bras, la personne que je respecte le plus. Nous restâmes quelques jours à la clinique jusqu’à ce que les docteurs décident qu’il était temps pour moi de m’installer dans ma chambre. Celle-ci était décorée par un papier peint bleu des mers du sud, elle était extrêmement petite.

Le milieu social dans lequel je grandis n’était pas des plus favorables. Mon père était le seul à travailler, ma mère restait à la maison afin de s’occuper de moi. Avec peu de revenus, je mangeais le strict minimum et j’ai appris très tôt à manger tout ce qu’on me donnait, même s’il s’agissait de produits dégoûtants, répugnants que les bons enfants de cadres supérieurs n’auraient daignés regarder. Je sortais dans le quartier dès l’âge de sept ans. Pour aider mes parents qui se sacrifiaient pour moi (surtout ma mère), je tentais de voler dans les magasins des produits alimentaires. Cela nous permettait de manger des pâtes pour au moins trois repas pour un sac de pâtes voler. Il ne s’agissait pas de vivre, mais, de survivre. Chaque fin de journée c’était un jour de plus vécue. L’alcool s’empara très rapidement du corps de mon père. Tel un monstre incontrôlable, mon père rentrait tous les soirs, le regard opaque, le visage livide. Il frappa maman de très nombreuses fois. Il était d’une grande violence, et, un jour que je voulus la défendre, c’est moi qui me pris le poing. J’avais alors dix ans. Depuis ce jour, je devins le second souffre douleur de la famille.

Durant l’ensemble de mon adolescence, j’ai essayé de me battre pour survivre. Je dégottais des petits boulots par ci par là. Pendant un bref moment, je travaillai dans le commerce de la drogue qui me permettait de gagner pas mal d’argent. Un jour je fus malheureusement choppé par la police du coin, j’en subis alors les conséquences : rendre l’argent dans son ensemble. Durant cette période, je me plongeai dans la drogue, le tabac, la débauche. La drogue étant trop chère, je la laissai tombé par la suite.

A l’âge de 16 ans, je décidai que je pouvais voler de mes propres ailes. Je quittai le domicile de mes parents. Je travaillai dans un bar comme serveur, de temps en temps, je chantai et jouer de la guitare pour arrondir mes fins de mois. Je m’étais trouvé un petit studio dans la ville. J’avais changé d’école, et m’étais inscris au lycée le plus près de mon lieu d’habitation : East High. Au lycée, je fus beaucoup plus accepté par les adolescents, et à ma grande surprise, non seulement j’avais pleins d’amis, mais en plus les filles étaient toutes intéressées par Victor Jullian. Ce soudain intérêt pour moi ne me changea pas pour autant.

Je fis la rencontre, lors de mon année de seconde, de la jeune femme la plus jolie et la plus adorable. Demi Lovato. Ma première relation. Elle tomba rapidement sous mon charme. Mais, je fus vite lassé de ce sourire, de cette gentillesse, maladresse permanente. Je cassai avec elle au bout de deux mois. Elle souffrit énormément de ma séparation. Insensible, je lui expliquai qu’il y avait des choses plus tristes que les problèmes de cœur d’une adolescente dans la vie. Personne ne pouvait comprendre ce que j’avais vécu.

Après Demi, j’eus de nombreuses autres relations, différentes. J’avais coupé les ponts avec mon père, je ne le voyais plus. Par contre, je voyais ma mère souvent pour prendre de ses nouvelles. Elle s’affaiblissait de jour en jour, aveuglée par l’amour, elle ne voyait pas qu’il était en train de la tuer à petit feu. Ma mère ne voulait plus vivre, elle me le répétait à chaque visite. Elle voulait attendre sagement que la mort lui prenne la main et l’emmène. Quelques jours après cette révélation, elle était morte. Je finançai son enterrement, ce qui signifiait manger une baguette du pain pendant un mois.

Après ma Senior Year, je réussis à dégoter une bourse pour une université de musique/chant/comédie tout prêt d’Albuquerque. J’ai rencontré Eric Fletcher dans cette université. J’ai une petite bande de potes. Je m’entends bien avec tous mes camarades. Dès qu’un casting est organisé, je le fais : être chanteur/comédien sont mes deux ambitions.

Infos
=>Moi (Victor), je HAIS les Jonas brothers.
=> Mon père est en prison, finira ses jours en prison.
=> A l'université, je suis en pension la semaine, le weekend, je me débrouille avec des amis pour me faire héberger...


Au passage, je suis un ami de Chris/Eric sur ce forum ;)
[/justify]


Dernière édition par Victor Jullian le Sam 05 Déc 2009, 11:10 pm, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.living-the-dream-rpg.com/t129-victor-jullian http://www.living-the-dream-rpg.com/t157-victor

avatar

► INSCRIPTION : 24/05/2009
► MESSAGES : 423
► PRÉSENCE : 4/7

MessageSujet: Re: Victor Jullian Dim 06 Déc 2009, 9:22 am

Salut cher Victor,
J'ai l'honneur de t'annoncer que ta présentation est validée!
Bave
Bienvenue parmi nous, mon causeur de trouble préféré!
:lol:


....
....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dangerous-liaisons.forumactif.com/ http://www.living-the-dream-rpg.com/t26-alex-fletcher http://www.living-the-dream-rpg.com/t60-alexandre-fletcher-s-links http://www.living-the-dream-rpg.com/t62-alex-fletcher-rp
 

Victor Jullian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Constitution; La Fusion de Victor Benoit prend le devant.
» «La Reine Nègre» Victor-Lévy Beaulieu s'explique
» Le 28 juin... Paul Emile Victor...
» [Insolite] Victor Valdes se prend un but par...
» Mikhail Victor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
☼ Living The Dream ☼ :: Titre 2 :: Présentations :: Présentations validées-
Radio
un texte qui sert à rien un texte qui sert à rien un texte qui sert à rien un texte qui sert à rien un texte qui sert à rien un texte qui sert à rien un texte qui sert à rien un texte qui sert à rien un texte qui sert à rien un texte qui sert à rien un texte qui sert à rien